Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau rapport indique qu’à la fin de janvier, 183 enfants palestiniens ont été enlevés et détenus par les soldats et la police de l’occupation israélienne, emprisonnés puis poursuivis devant des tribunaux militaires israéliens. Sur les 183 enfants, 20 sont entre les âges de 14 et 15 ans.

 

Defense Children International - section Palestine ( DCI- PS ) a ajouté dans son bulletin sur les détentions que 75% des enfants palestiniens détenus en 2013 « ont enduré des violences physiques lors de leur arrestation et de leur interrogatoire. »

Les documents diffusés par DCI-PS détaillent des cas spécifiques d’enfants palestiniens détenus, arrêtés et violemment maltraités par les forces israéliennes. Dans son bulletin, le groupe de défense des droits des enfants met en lumière le cas de Salah S. âgé de 16 ans, de Qalqilya en Cisjordanie occupée :

En janvier , les soldats israéliens ont enlevé Salah S., âgé de 16 ans, originaire de Azzun près de Qalqilya autour de 16h30, alors qu’il était avec des amis près d’une route utilisée par les soldats et les colons israéliens. Les soldats israéliens l’ont retenu pendant toute la nuit et l’ont transféré à plusieurs endroits sur une période de 12 heures, tout en le soumettant à la violence physique et aux mauvais traitements.

Salah avait déjà été arrêté en janvier 2013, alors qu’il était âgé de 15 ans, et il a passé 10 mois à la prison de Megiddo en Israël.

Le 1er janvier, les forces israéliennes ont kidnappé 16 résidents du village d’at-Tabaqa, à l’ouest d’Hébron en Cisjordanie, dont neuf enfants palestiniens, certains aussi jeunes que 13 ans, sur des soupçons de jets de pierres.

DCI-Palestine expose que les enfants arrivent aux centres d’interrogatoire israéliens les yeux bandés, liés et privés de sommeil. Contrairement à leurs homologues israéliens, les enfants palestiniens n’ont pas le droit d’être accompagnés par un parent lors d’un interrogatoire. Dans 96% des cas documentés par DCI-Palestine en 2013, les enfants ont été interrogés seusl et rarement informés de leurs droits, notamment de leur droit contre l’auto-incrimination.

Chaque année, environ 500 à 700 enfants palestiniens - certains âgés de 12 ans - qui sont arrêtés et poursuivis en justice dans le système des tribunaux militaires israéliens.

L’ accusation la plus courante est d’avoir jeté des pierres. Actuellement, 41,5% des enfants palestiniens prisonniers sont détenus en Israël en violation de l’article 76 de la quatrième Convention de Genève.

Tag(s) : #Palestine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :