Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Espagne : occupation de plus de 50 agences bancaires de la BBVA

Aujourd’hui [le 24 mars 2014, ndlr], plus de 30 PAH (Plateformes des Affectés par les Hypothèques) ont bloqué et occupé 55 agences de la BBVA à Gijón, Sabadell, Barcelone, Ripollet, Blanes, Manresa, Lliria, Tordera, Barberá, Lanzarote, Badalona, Terrassa, Montcada, Tremp, Badia, Pamplona, La Hoya, Madrid, Osona, Terres de l’ebre, Santa Coloma, Mataró, Sant Boi…

Comme nous l’avions relayé dans le dernier communiqué, toutes les PAH préparaient une journée de lutte pour exiger que la BBVA retire les garanties des 10 familles pour lesquelles nous luttons depuis plusieurs semaines et pour lesquelles nous avons occupé pendant 18 jours le siège central de la banque à Sabadell. Aujourd’hui, des dizaines de PAH provenant de tout l’état espagnol ont bloqué une cinquantaine de banques de la BBVA durant toute la matinée. L’action a pu être suivie sur les réseaux sociaux sous le mot-dièse #ocupaBBVA. En ce qui concerne ce fait, nous voulons rappeler et informer sur le fait que :

1. La BBVA, une des entités qui expulse et exécute le plus, a publié un communiqué ce matin (le quatrième), dans lequel elle démontre qu’elle n’est préoccupée que par le fait que la résolution de ces cas précis crée un précédent.Pour ce faire, elle a déposé sur la table une proposition de résolution, que nous sommes en train d’évaluer dès aujourd’hui avec les familles affectées, mais elle l’a fait en attribuant de manière absurde le pouvoir de renflouement à la mairie de Sabadell. Nous souhaitons rappeler que si la mairie n’a pas délivré les formulaires d’exclusion sociale des familles, c’est parce que celles-ci, unies et affiliées à la PAH, ne l’ont pas permis. La BBVA ne comprend pas qu’il n’y a pas d’un côté « les clients et l’assemblée » et de l’autre la « PAH », mais qu’au contraire, il n’y a aucune possibilité de résoudre ce conflit sans le concours de toutes les familles réunies. Qu’après 5 ans de lutte, la BBVA parle de la PAH comme d’un « tiers » ; c’est douloureux et ridicule. La BBVA, une fois encore, place sa politique d’entreprise au-dessus de la souffrance et de l’angoisse des familles affectées.

2. La mobilisation de toutes et tous, décidée, massive et déterminée, porte ses fruits. Et ils ne veulent pas que ça se sache. Aujourd’hui, nous, toutes les familles, nous nous assoirons pour discuter et décider si oui ou non, nous autorisons la délivrance de ces formulaires à la banque. Mais la banque doit savoir que tout accord ne sera pas scellé individuellement au cas par cas, mais bien dans un bref accord signé avec @la_pah, aboutissant à un compromis et à une solution collective.

3. Nous en avons assez de l’arrogance de la BBVA. Demain, il y aura une MANIFESTATION à Sabadell à 19h, devant la mairie de la commune.

4. Nous remercions chaleureusement les collectifs, les entités et les PAH de tous le pays. Aujourd’hui, nous sommes de nouveau en train d’entrer dans l’Histoire. La lutte que nous menons n’est pas destinée à des cas particuliers ; elle est destinée à mettre un terme aux pratiques mafieuses de cette banque (avec des garanties qui cessent de l’être quelques années plus tard), et à faire pression pour obtenir des solutions plus justes et plus raisonnables pour TOUS les affectés.

PAH Sabadell, 24 mars 2014

Tag(s) : #Nouvelles du front

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :