Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aharon Uzi, l’adjoint au maire de Or Yehuda déclare que les missionnaires avaient récemment parcouru un quartier de cette ville de 34000 habitants pour la plupart très religieux, afin de distribuer des centaines de Nouveaux Testaments et de brochures missionnaires.

M. Aharon déclare qu’après avoir reçu des plaintes, il a parcouru le quartier à bord d’une voiture munie d’un haut-parleur, jeudi dernier, en exhortant les gens à remettre les ouvrages reçus à des étudiants juifs religieux qui ont fait de porte à porte pour les recueillir.

« Les livres ont été jetés sur une pile et incendiés dans un lieu situé à proximité d’une synagogue », déclare-t-il.

Le journal Maariv a indiqué mardi que des centaines d’étudiants de l’école talmudique ont pris part à ce brasier de livres. Mais M. Aharon a affirmé à Associated Press que seul un petit nombre d’étudiants étaient présents, et qu’il n’était pas là quand les livres ont été incendiés.

« Tous les Nouveaux Testaments qui ont été collectés n’ont pas été brûlés, mais des centaines l’ont été », précise-t-il.

M. Aharon affirme regretter l’incendie de ces livres, mais déclare que c’était une obligation de brûler des écrits qui demandent instamment à ce que les Juifs se convertissent.

« Je ne condamne certainement pas le fait que le feu ait été mis à des brochures, précise-t-il. Je condamne ceux qui ont distribué ces brochures. »

Les Juifs vénèrent l’Ancien Testament, qui comprend les cinq livres de Moïse et les écrits des anciens prophètes, alors que les chrétiens se réfèrent à l’Ancien et au Nouveau Testament, qui décrit le ministère de Jésus.

Calev Myers, un avocat qui représente les Juifs Messianiques, c’est-à-dire les Juifs qui considèrent Jésus comme leur sauveur, a exigé lors d’un entretien avec la radio de l’armée que toutes les personnes impliquées soient traduites en justice. Il a estimé qu’il y avait 10 000 Juifs messianiques, qui sont également connue sous le nom de Juifs pour Jésus, en Israël.

La police n’a pas fait dans l’immédiat de déclaration sur cette affaire.

Les autorités israéliennes et les juifs orthodoxes désapprouvent l’activité missionnaire visant les Juifs, bien que dans la plupart des cas, elle ne soit pas illégale. Pourtant, l’idée d’un Juif brûlant des livres est insupportable à beaucoup d’Israélien en raison de l’association avec les nazis incendiant des piles de livres juifs pendant l’Holocauste durant la Seconde Guerre mondiale.

Au début de l’année, le fils adolescent d’un éminent missionnaire chrétien a été grièvement blessé lorsqu’un colis piégé destiné à sa famille vivant en Cisjordanie lui a explosé dans les mains.

L’an dernier, des incendiaires ont fait irruption dans une église de Jérusalem utilisée par les Juifs messianiques et ont mis le feu au bâtiment, soulevant les soupçons que des extrémistes juifs aient été à l’origine de l’attaque. Nul n’a revendiqué la responsabilité de cet acte, mais la même église a été incendiée il y a 25 ans par des juifs extrémistes ultra-orthodoxes.

Tag(s) : #Nouvelles du front

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :