Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Ni Dieu ni Allah: sommaire

 

 

 

Dans la course aux aberrations religieuses, le Dalaï Lama pourtant célébré par la presse comme un homme moderne alliant spiritualité et science, rejoint le peleton de tête. Le brave bonze, sans doute lampe de poche ou lampadaire au cours d'une de ses nombreuses vies antérieures, nous illumine:  le tsunami de décembre 2004 n'est pas un phénomène classique de tectonique mais la conséquence de "mauvais karmas". Dans un entretien paru dans le quotidien Metro le 7 juillet 2005, le Dalaï Lama estime que "ces évènements [comme le tsunami] se produisent à cause du karma de chacun" et que "ceux qui ont péri durant le tsunami avaient un mauvais karma". L'obscurantisme du Dalaï Lama est à rapprocher de celui de quelques responsables musulmans du Sri Lanka pour lesquels le tsunami était, cette fois, dû au manque de foi des musulmans. 

  

 

 

 

fou.gif

 

 

Gourou, colère et tsunami

 

 

Un magnétiseur, qui se faisait appeler « maître Kamachi », a été mis en examen  par le parquet du Puy-en-Velay pour avoir soutiré de l'argent à des personnes en état de faiblesse psychologique. Il organisait en Haute-Loire des séminaires destinés à « ressentir du bienfait », qu'il facturait 260 e par participant. Le gourou avait notamment convaincu ses victimes qu'une de ses colères avait provoqué le tsunami en Asie en Décembre 2004. Et oui, le Dalaï Lama a tout faux !

 

 

Tag(s) : #Ni Dieu ni Allah

Partager cet article

Repost 0