Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Crédibilité israélienne 2

 

 

 

Mercredi 2/08/2006, le premier ministre israélien, Ehoud Olmert assurait que l’infrastructure du Hezbollah était «entièrement détruite»

Mardi 1/08/06 Shimon Peres, le vice-Premier israélien s'exprimait ainsi lors d'une visite à la Maison Blanche: "Nous pensons que nous avons plus ou moins nettoyé la partie sud de la frontière libanaise des bases du Hezbollah".
"D'après les derniers chiffres que nous avons, notre armée a détruit entre 70 et 80% de leurs missiles et de leurs lanceurs".

"La raison pour laquelle le Hezbollah a arrêté de tirer (des engins sur Israël), c'est parce qu'ils sont à court de munitions".
Selon lui, l'armée israélienne a détruit les fortifications et l'essentiel des quartiers généraux du Hezbollah dans le sud du Liban.

 

Mercredi 2/08/2006, 12 heures après les affirmations de S Perez et au moment même ou Ehoud Olmert assurait que l’infrastructure du Hezbollah était «entièrement détruite» la résistance libanaise, après avoir respecté une trêve de 48 heures, reprenait ses tirs de roquettes. Quelque 190 engins explosifs selon la police israélienne, jusqu’à 300 d’après des responsables de la sécurité libanaise, se sont ainsi abattus en peu de temps sur plusieurs localités du nord de l’Etat hébreu. L’une des roquettes a notamment atteint la ville de Beit Shean, à 70 kilomètres au sud de la frontière israélo-libanaise, non loin de la Jordanie, devenant ainsi la localité la plus éloignée jamais atteinte par une roquette. Il s’agirait d’un Khaibar-1, de fabrication iranienne. La Résistance islamique, branche armée du Hezbollah a également affirmé avoir tiré une salve de missiles Khaibar-1 sur la ville israélienne d’Afoula, à 50 km de la frontière.

 
Tag(s) : #Palestine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :