Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

Les déclarations d’un député israélien du Likoud (parti de Netanyahou au gouvernement) selon lesquelles les immigrés soudanais étaient "un cancer" et allaient être "déportés en masse" ont galvanisé ses troupes qui sont allés attaquer des demandeurs d’asile africains, se livrant à un véritable lynchage dans le sud de Tel Aviv, ce mercredi. Environ un millier de manifestants ont envahi le quartier Hatikva à Tel Aviv pour réclamer l’expulsion des demandeurs d’asile africains.Ils ont attaqué des passants africains, mis le feu à des ordures et les ont lancées contre les voitures contenant des passagers africains, aux cris de "Déportez les Soudanais !" et "Les infiltrés dehors !".

Ils ont arrêté un chauffeur de taxi pour fouiller sa voiture et voir s’il cachait des Africains, tambourinant contre ses vitres parce qu’il ne voulait pas ouvrir. Miri Regev, député du Likoud participait à cette manifestation, ne donnant pas sa part aux chiens. Beaucoup de manifestants portaient des pancartes approuvant les propos du ministre de l’intérieur, Eli Yishai, qui a réclamé cette semaine la détention et l’expulsion de tous les demandeurs d’asile.

Des manifestants ont brisé les vitres d’une épicerie où se ravitaillent des immigrés, et vandalisé la boutique d’un coiffeur. D’autres ont roué de coups des immigrés. la police a fini par intervenir et arrêter 17 manifestants qui n’ont été retenus qu’une heure au poste.

Lieberman, le ministre fasciste des affaires étrangères, avait affirmé il y a quelques jours que la déportation des Soudanais présents en Israël (700 officiellement) ne posait aucun problème au niveau du droit international, qui stipule qu’il est interdit d’expulser vers un pays où ils risquent leur vie.

Tag(s) : #Nouvelles du front

Partager cet article

Repost 0