Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le même site d’information juive qui se prétend donneur de leçons et de vérité au monde et qui traînait Stéphane Hessel dans la boue quelques heures à peine après son décès, (Hessel : il puait des bras, il pue le mort ! … C’est le mec qui puait le plus… Ce papi qui dénonçait la présence de juif en Israël …Ce faussaire de l’histoire a fait son temps Espérons que l’odeur de mort qui l’entoure ne va pas étouffer la France sous une nouvelle vague d’indignation sélective. Par Avi Retschild) … !!! (1)

 

Ce même site étale, au sujet du film ‘cinq caméras brisées’… Sa même haine propagandiste écoeurante. (2)

 

- De nausée en nausée, (Pour les lecteurs occasionnels éventuels, ceux non acquis à la cause ultra sioniste sans scrupule), l’infamie atteint d’autres sommets.

 

- Il est vrai que le sionisme ne peut se légitimer lui-même dans ses outrances que par l’entretien d’une paranoïa dans laquelle la menace de l’antisémitisme a une place centrale.Si nul ne peut nier l’abomination qu’a pu représenter ce péril dans le passé, ceux qui luttent contre sa résurgence ou son entretien,sont désarmés par le sionisme lui-même, ses crimes, sa mauvaise foi et l’impunité qu’il revendique autant que son mépris des lois internationales ou résolutions onusiennes.

 

Le camp de la paix, le vrai, qui existe du coté palestinien et du côté israélien, doit se battre contre ses propres frères acquis à une logique haineuse de part et d’autre, qui ne peut que favoriser le camp le plus fort d’un conflit aussi asymétrique.

 

Le film ici stipendié, fruit de la collaboration entre des palestiniens et israéliens pacifistes, représente exactement ce que haïssent ceux qui rêvent d’un grand Israël tout entier vidé de ses populations originelles arabes et réalisant le rêve fou d’un ‘état juif réservé aux juifs’

 

Trois extraits :

 

- Extrait un :"Il faut dire, qu’en termes de fiction, « 5 caméras brisées » est un chef d’oeuvre, presque aussi digne que la mise en scène de la fausse mort de Mohamed Al Durah. Ce « reportage » est coproduit par Alegria Productions et avec la participation de France Télévisions et le soutien de ITVS"

 

- Ainsi donc ce film serait une fiction (fiction vraiment ?). Alors que les évènements montrés se sont déroulés sous les yeux de centaines de témoins, jusque et y compris l’assassinat d’un palestinien, les tirs à balle réelle sur plusieurs autres, dont un prisonnier blessé à bout portant, l’arrogance dans l’arbitraire le plus total de l’armée d’occupation… Le mot « reportage » est placé entre des guillemets qui sont censés jeter le soupçon sur l’authenticité même des scènes filmées… Honte !

 

- Honte aggravée par le nouveau crachat négationniste jeté sur le cadavre d’un enfant mort devant les caméras de France 2 …( chef d’oeuvre, presque aussi digne que la mise en scène de la fausse mort de Mohamed Al Durah) … !!! Charles Enderlin subit depuis cet épisode la haine et le harcèlement des mêmes propagandistes du CRIF qui ne reculent devant aucun mensonge et aucune infamie… ‘la fausse mort de Mohamed Al Durah’est une expression d’un cynisme ahurissant, déjà condamnée par nos tribunaux, sans que la vérité établie ne décourage les propagandistes du pire…. Honte !

PNG - 257.4 ko

Extrait deux :"Dans la réalité, ces 5 caméras ne sont pas celles d’un palestinien, mais celles d’organisations anti-israéliennes. Dès le début le reportage est faussé. Le réalisateur estime que la Palestine appartient en son entier aux palestiniens et que les juifs devraient « retourner en Pologne et en Allemagne."

 

- Le mensonge est ici total, les ONG internationales ont aidé en effet les auteurs, y compris des organisations israéliennes. La mention anti-israéliennes est absurde, autant que l’assimilation propagandiste de tout propos antisioniste à une forme déguisée d’antisémitisme… Refrain connu.

 

- Et le propos attribué au réalisateur est une invention totale, ne figurant nulle part dans ce document. Le mensonge ‘énorme’ comme outil de propagande est un ‘fondamental’ du traité de la propagande de Goebbels lui-même, dont les élèves sont ici nombreux, qui ne reculent devant rien.

 

- Tout au contraire ce film ne contient aucun propos de haine anti israélienne, et même les moments de colère induits par la sauvagerie de l’armée d’occupation et les assassinats, dont un ici filmé en direct, sont suivis de la souffrance visible des proches, de leur rage temporaire, mais surtout de leur détermination forte à ne pas se laisser déborder par la haine qu’attendent, justement, ceux qui tentent de les pousser à bout, pour légitimer sans doute une surenchère dans leur répression…

 

- Ce film est un film pacifiste, profondément pacifiste. Et c’est cela même qui est insupportable pour les sionistes qui ont besoin de haine autour d’eux, autant que les palestiniens ont besoin d’air pur, de liberté et d’oliviers …

 

- A ce sujet la réponse de l’auteur palestinien à son enfant qui lui demande pourquoi il ne se venge pas de la mort de son ami, est exemplaire. Cette réponse contient tout l’avenir de la Palestine et de l’ensemble du Moyen Orient, où devront cohabiter demain des populations débarrassées de leurs fanatiques et des assassins qui les gouvernent.

 

- Immense respect et un grand bravo pour les deux réalisateurs de ce film, Emad Burnat et Guy Davidi, caméraman palestinien et réalisateur israélien !

 

Extrait trois :"Une chose est sûre, on ne peut que féliciter les douaniers américains pour prévenir les ennemis de l’occident d’entrer aux Etats-Unis"

 

- Allusion est faite ici à la tentative de bloquer Emad Burnat à l’aéroport de Los Angeles, dans le but de l’expulser ipso facto des Etats-Unis, lorsque celui-ci venait présenter son film nominé aux oscars dans la catégorie documentaires.

 

- Pour les imprécateurs de JSSNews en effet, un palestinien pacifiste est nécessairement ‘un ennemi de l’occident’ Le sionisme ne peut prolonger son emprise en effet, sur les esprits occidentaux, qu’en tentant nous faire partager sa paranoïa et ses haines.

 

Ici et maintenant, que faire ? Que penser ?

 

Ce film contribue, magnifiquement, à enrayer ce projet dément qui voit la colonisation progresser dans l’impuissance et le silence de ceux qui pourraient dire ‘stop’ ! C’est-à-dire ceux qui arment, soutiennent, approuvent un sionisme devenu la caricature incarnée d’une politique raciste, identitaire et d’apartheid imposé dans un arbitraire absolu au dessus de toutes les lois internationales. (3)

 

Hier au soir à Toulouse, 3 mars 2013, au cinéma Utopia, Guy Davidi le réalisateur israélien, une représentante palestinienne journaliste à Gaza qui savait mieux que quiconque ce qu’est la violence de tsahal, des représentants de l’UJFP et de la LDH, nous donnaient une leçon de pondération, sans un seul mot de haine contre ‘les juifs’ ou contre ‘l’occident’… Guy Davidi nous apprenait que ce film coréalisé avec Emad Burnat, avait déjà été projeté au Maroc et en Tunisie, avait à Los Angeles été acheté par la chaîne Al Jazzera ; sa projection en Israël étant plus problématique même si son réalisateur tente de l’organiser…

 

L’humanité est dans ce camp là, n’en doutons pas. Et c’est bien ce que haïssent les propagandistes du sionisme.

 

Encourageons la diffusion, la vision et les débats autour de ce film document exemplaire, implacable, dans lequel l’humanité des palestiniens de Bil’in s’inscrit dans le miroir de notre indifférence…

PNG - 267.1 ko

Demain, bientôt, nos élus iront se vautrer au dîner du CRIF pour réaffirmer leur soutien à un régime qui s’inscrira dans l’histoire longue du peuple juif comme une page honteuse et criminelle. Notre ministre ‘de l’intérieur’ Manuel Valls y représentera, n’en doutons guère, des intérêts singulièrement extérieurs à sa mission première (4)

 

De cela aussi nous devrions prendre la mesure, et adapter peut être nos comportements en rompant nos silences. « Breaking the silence » est le nom que donnent les israéliens pacifistes à leur mouvement visant à dénoncer les crimes de leur armée (5) Qu’attendons nous pour briser chez nous aussi le silence, face à la complaisance de nos gouvernants ?

Brisons tous les silences ! Ici autant que là bas !

 

Jacques Richaud

4 mars 2013

 

(1) Commentaire ‘Stéphane Hessel- De ton vivant, tu aurais eu honte pour eux…’Jacques Richaud 28 2 2013
http://www.legrandsoir.info/stephane-hessel-vient-de-nous-qu...

 

(2) Le propagandiste de « 5 caméras brisées » quasiment refoulé des Etats-Unis Publié le : 25 février 2013
http://jssnews.com/2013/02/25/le-propagandiste-de-5-cameras-...

 

(3) J’ai rasé ta maison …. Je suis un salaud mon frère … Jacques RICHAUD- Dédié à Rachel Corrie, écrasée il y aura bientôt dix ans, à Rafah le 16 mars 2003 par un bulldozer. 19 décembre 2012
http://www.legrandsoir.info/j-ai-rase-ta-maison-je-suis-un-s...

 

(4) 20 décembre 2012 Manuel VALLS, à la "Une" et à l’honneur d’un magazine communautaire. Jacques RICHAUD
http://www.legrandsoir.info/manuel-valls-a-la-une-et-a-l-hon...
Et aussi :
http://www.crif.org/fr/lecrifenaction/manuel-valls-invit%C3%...

C’est en la présence de Manuel Valls, que Richard Prasquier pourra prononcer un long discours de vingt minutes : Extraits « Nous ne sommes pas dans la période d’avant guerre…. (Mais j’exprime mes) inquiétudes sur la pérennité même de la présence des juifs en France…/Ceux qui menacent les juifs menacent l’ensemble de la société française… Nous autres, Juifs de France, nous autres Français juifs, qui portons la France dans notre cœur, nous sentons d’une communauté de destin indissoluble avec le peuple d’Israël, parce que l’Histoire à donné à ce peuple une réalité qui transcende largement les réalités génétiques et les traditions religieuses qui sont à la base de la survie de ce peuple… Nous autres, Français juifs, nous sentons faire partie de ce peuple dont le centre spirituel, intellectuel, affectif, se trouve aujourd’hui sur la terre qui l’a vu naître, il y a des milliers d’années…Nous sommes sensibles à ce qui se passe en Israël… La façon dont Israël est montré par une grande partie de la classe médiatique fait de lui ce bouc émissaire…’le juif’…/ …Israël se défends… Nous autres juifs, nous autres français juifs…nous sommes accusés de défendre un état ‘indéfendable’… Nous sommes très, très attachés à la défense de l’état d’Israël, et nous sommes fiers de cet état qui a su conserver toutes ses traditions démocratiques…/ … Les paroles d’un antisémitisme forcené sont monnaie courante…/ …Le très fond de ma certitude, c’est que les problèmes qui sont les nôtres… Ne seraient pas résolus comme on le dit par un accord entre les israéliens et les palestiniens… Nous sommes dans une situation de combat… Contre des mouvements antihumanistes… Et nous devons l’assumer avec les armes qui sont les nôtres. (Applaudissements) »
http://www.crif.org/fr/lecrifenaction/discours-de-richard-pr...

 

(5) Breaking the Silence (non-governmental organization)
http://en.wikipedia.org/wiki/Breaking_the_Silence_%28non-gov...
http://www.breakingthesilence.org.il/

Tag(s) : #Palestine

Partager cet article

Repost 0