Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Merci à ceux qui nous ont fait découvrir cette belle chanson de Phil Monsour : « Les fantômes de Deir Yassine ». Un clip dans lequel nous avons le plaisir de retrouver Rafeef Ziadah.

L’écriture sur les mains ce sont les noms des villages palestiniens d’où ces Palestiniens ont été expulsés.

La vidéo a été réalisée avec le concours de : « Australiens pour la Palestine », « Justice pour la Palestine Brisbane », « Coalition pour la Justice et la Paix en Palestine ». D’autres personnes ont participé comme Margaret Cassar, David Smith, Jeanie Lucas, Ian Curr, Fay Waddington, Richard Burchorn, Anne Monsour et Gordon Thompson.

 

Fantômes de Deir Yassine

 

Certains prétendent qu’on ne s’en souvient plus

Mais quelque part de petites fleurs poussent

Sur les pierres émoussées des maisons en ruine

Quelque part une lumière brille encore à la fenêtre

Tu vois que nous nous soulevons

Notre heure sûrement viendra

Plus jamais dans l’ombre

Des fantômes de Deir Yassine

Ils ont changé les noms sur les panneaux

Mais c’est dans nos cœurs que ces mots sont écrits

Et dans les cœurs des enfants

Qui ne connaissent pas leurs maisons

Ils marcheront dans les rues qui leur sont interdites

Tu vois que nous nous soulevons

Notre heure viendra bientôt

Plus jamais dans l’ombre

Des fantômes de Deir Yassine

 

Ci- dessous la traduction en français d’un poème de Fadwa Touqan, interprété dans cette Chanson par Rafeef Ziadah. Le titre du poème est : Fee Thikra Al Milad el Eshreen, « 20ème. Anniversaire ».

 

Je lance un défi : Non, mon futur

Je reviendrai avec force et confiance

J’espère qu’un jour je reviendrai

Dans ma patrie bien aimée

Aux fleurs et aux roses

Je n’ai plus peur de leur pouvoir

Je reviendrai

Des vieillards qui sont maintenant éteints

C’est pourtant de leur sang

Que nos cœurs se nourrissent

Ils marcheront à nos côtés

Quand nous rentrerons dans leurs villes

Où leurs noms vivront de nouveau

Tu vois que nous nous soulevons

Et notre heure viendra bientôt

Plus jamais dans l’ombre

Des fantômes de Deir Yassine

Tu vois, nous nous soulevons

Tu sais que la peur est partie

Nous reviendrons

Tu vois que nous nous soulevons

Notre heure viendra bientôt

Plus jamais dans l’ombre

Des fantômes de Deir Yassine

Tu vois que nous nous soulevons

Notre heure viendra bientôt

Plus jamais dans l’ombre

Des fantômes de Deir Yassine

 

(Traduit par Annie et Pedro pour CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine

 

 

Tag(s) : #Palestine

Partager cet article

Repost 0