Samuel et Jonaz ont quitté le pays
Fatima et Mahmid ont sacrifié leur vie
Parce qu'ils ont voulu s'en remettre à demain
Dessiner l'avenir le brandir de leurs mains

Continuer la mémoire héritée des ancêtres
Pour qu'on ne voit jamais sa terre disparaître
Cette terre poussière fortune du manant
La monnaie des colons la fierté de l'Orient

Si la vie m'a mis là c'est qu'elle doit avoir ma peau

Cette terre désert qui baigna dans le sang
Lorsque les Blancs entrèrent au gré des 4 vents
Cette terre défendue maintes et maintes fois reprise
Que nos pères ont tenue quand le monde lâchait prise

Si la vie m'a mis là c'est qu'elle doit vouloir ma peau
Si la vie m'a mis là c'est qu'elle doit avoir ma peau

Quand les jets de nos pierres face aux canons des chars
Étaient murs de poussière nous privant de victoire
Un peuple délogé isolé de son sol
Que voudra rattraper l'histoire en son envol

Ici la vie, la mort ont le même visage
Et l'avenir se dessine entre ruine et carnage
Que les pages du Coran explosent de lumière
Je vous implore Allah, ils ont volé ma terre

Refrain

Je vous envoie l'espoir inondé de louanges
Ils voient (z) en vous démon je vous sais être un ange
Nourri par les prophètes les plus impitoyables
Qui gravent sur nos cœurs les cendres du diable
Moi qui n'ai que ma vie à offrir en cadeau
Je ferai de mon âme le plus grand des oiseaux
Poussé par le soleil, libérant l'horizon
J'userai de ma vie comme un de leurs canons

Refrain

Complaintes de nos femmes
Espoirs d'enfants martyrs
Qui jettent dans les flammes des lambeaux d'avenir
Blessure trop profonde pour être pansée
Comme un appel au monde ou à la liberté

Regarde de sa main ce que l'enfant dessine
Le monde de demain
Avec la Palestine

Refrain